« Romantic obsession » de Saki AIKAWA

  

Quatrième de couverture du tome 1 : Le jour de la rentrée est arrivé, Hotaru partage désormais le même lycée qu’Haruna sensei, l’homme de ses rêves. À partir d’aujourd’hui, la vie ensemble peut enfin commencer. Cette dernière totalement transportée par cette idée, ne tarde pourtant pas à déchanter en tombant sur le désagréable Kôsuke. Manque de chance, celui-ci n’est autre que le petit frère de Haruna sensei ! Elle qui déteste les gens qui n’en font qu’à leur tête, décide de tout faire pour l’éviter. C’est alors qu’il vient la secourir alors qu’elle était en mauvaise posture. Devant sa gentillesse, Hotaru ne peut s’empêcher d’être troublée…


Avant propos…

Romantic obsession est un shojo manga dont l’intégrale de la série comporte quatre tomes tous traduits et sortis en France.

Il s’agit d’une série d’une mangaka que j’apprécie pour son romantisme et la subtilité des sujets abordés à la fois légers et dans l’air du temps. Avec Saki Aikawa, on sort rarement des sentiers battus, un défaut qui peut lasser, une qualité qui rassure…


De jolis dessins qui peuvent toutefois manquer de proportions, un amoureux transi et une fille innocente promesse d’une romance agréable mais qui manque parfois de maturité, des personnages amusants et sensibles qui se retrouvent parfois dans des situations peu crédibles. Des qualités et des défauts dans ce manga qui promettent néanmoins un bon moment de lecture…

Amoureuse depuis plus de deux années d’Haruna Sensei qui l’a aidée dans le métro alors qu’elle faisait un malaise, Hotaru espère enfin pouvoir s’en approcher suffisamment pour en profiter chaque jour en entrant dans un lycée prestigieux. Mais ses plans sont vites mis à mal par l’intervention de Kôsuké, un jeune garçon plutôt froid et moqueur qui ne lui inspire pas grand chose si ce n’est de l’animosité. Pourtant Kôsuké n’hésite pas à l’aider au moment opportun ce qui va profondément troubler Hotaru ainsi que ses émotions.

Hotaru est l’archétype de la jeune fille fleur bleue, naïve,  innocente et très amoureuse des mangas shojo, elle n’est toutefois pas complètement empotée non plus. Dans l’ensemble, c’est un personnage amusant, et sympathique, très vive aussi dans son obsession. On peut également dire qu’elle est persévérante puisqu’elle a tout fait pour entrer dans le lycée où enseigne Haruna Sensei qu’elle aime en secret afin de pouvoir enfin s’en approcher. Pourtant sûre de ses sentiments, Hotaru va vite être perturbée par Kôsuké qui n’est autre que le petit frère d’Haruna.

Kôsuke est un personnage qui m’a particulièrement bien plu dans le genre ténébreux et colérique au grand coeur. Pour une fois, on a un personnage masculin intéressé voire même amoureux d’une fille qui ne le regarde absolument pas, puisque obnubilée par quelqu’un d’autre. Un contraste entre les sentiments qu’il éprouve et ceux d’Hotaru plus frivoles pour Haruna. J’ai bien aimé ce que représente ce personnage nettement plus profond que l’héroïne elle-même, le conflit avec un frère plus âgé, la sensation d’être inférieur, toujours comparé à la réussite de l’aîné, y compris dans les histoires amoureuses. Le personnage est énigmatique, mystérieux et charmeur.

Sans réelle surprise, ce shojo est très classique, on reste sur les basiques « romance et vie scolaire lycéenne », avec son lot de drames et de rebondissements qui vont venir mettre à mal la relation entre les deux protagonistes principaux.  L’ensemble reste malgré tout très romantique et dynamisé par un personnage masculin qui se démarque.

On peut reprocher aussi une qualité visuelle qui n’est pas constante sur l’intégralité du manga. Il y a parfois des soucis de proportions qui viennent entacher l’harmonie des visages notamment ce qui est bien dommage.

En bref, une romance assez classique mais plutôt efficace et prenante qui promet un sympathique moment de lecture.

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Manga / BD, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.