Premières lignes # 194

2807834

Rendez – vous initié par Ma Lecturothèque

Le terme « incipit » vient du verbe latin incipire qui signifie commencer. L’incipit sert à désigner le début d’un roman.


Aujourd’hui, ce sont les premières lignes de Les Géants Blancs d’Emmanuel Ardichvili paru aux éditions Sombres Rets, il s’agit du troisième et dernier opus de la série comptant La Tour et Le Territoire des Kroms.

Quatrième de couverture : « Orkann et Ool, si nos chemins se croisent à nouveau, je ne vous ferai pas de cadeaux ! » Au village sous la Plante, Naaj a pris le pouvoir, mais il a encore de nombreux ennemis : Ool et Orkann qu’il a bannis et qui ont survécu à leur traversée du pont de l’An-Laan. La Plante qui est maltraitée et vidée de son énergie. Les Kroms qu’il pourchasse sans relâche. Qui empêchera Naaj de pousser les Aroonis à la guerre ? Et de les rendre, tout comme lui, à jamais dépendants de l’énergie des Géants Blancs ? Dans ce troisième volet de l’aventure, la planète Gaalil et tous ses habitants nous livrent leurs derniers secrets.


Voici les premières lignes :

1
Gare au vollrat !

– Mes amis, grâce au travail acharné de toute la tribu, nous allons pouvoir franchir le gouffre de l’An-Laan sans danger !
Juché sur un rocher, Naaj balaye la foule des Aroonis, rassemblée là pour l’occasion. Pour l’instant seuls quelques-uns d’entre – eux ont réussi la transformation. Ils disposent, comme lui, d’un corps recouvert d’écailles étincelantes. D’autres ont raté, et restent dans la maison de guérison. Les soigner demande beaucoup d’attention. La pauvre M’luun est débordée, malgré les quatre assistantes qui l’épaulent. Dans les familles de ceux qui ont échoué, Naaj sait qu’on le déteste.


Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Au baz’art des mots
Light & Smell
Les livres de Rose
Lady Butterfly & Co
Le monde enchanté de mes lectures
Cœur d’encre
Les tribulations de Coco
La Voleuse de Marque-pages
Vie quotidienne de Flaure
Ladiescolocblog
Selene raconte
La Pomme qui rougit
La Booktillaise
Les lectures d’Emy
Aliehobbies
Ma petite médiathèque
Prête-moi ta plume
L’écume des mots
Pousse de ginkgo
Ju lit les mots
À vos crimes
Rattus Bibliotecus
L’univers de Poupette

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Premières lignes # 194

  1. Ping : Premières Lignes #111: Alex, fils d’esclave – Au Bazart des Mots

  2. Ping : Premières lignes #198 – Ma Lecturothèque

  3. Ping : Premières lignes #197 – Ma Lecturothèque

  4. Ping : Premières lignes #196 – Ma Lecturothèque

  5. Ping : Premières lignes #195 – Ma Lecturothèque

  6. Ping : Premières lignes #194 – Ma Lecturothèque

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.