« Les Lutins Urbains tome 1 : L’attaque du Pizz’Raptor » de Renaud MARHIC

lutin-urbain-1 Quatrième de couverture : On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries.

Quel est donc cet inconnu qui s’en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l’argent ?

Gustave Flicman, jeune policier de la Grosse Cité, croise un soir le voleur. Si ce n’est pas un lutin, ça y ressemble bien…

Mais voilà le coupable arrêté : c’était un simple SDF. Affaire réglée.

Pas pour Gustave ! Qui ne se doute pas que sa quête du Pizz’ Raptor va le mener jusqu’à l’Université d’Onirie. Là où les Lutins Urbains ont trouvé refuge. Sous la protection du mystérieux Professeur B., Docteur en Lutinologie…

— Chronique —

Un étrange malotru s’en prend aux livreurs de pizza afin de dérober leurs douces gourmandises. Heureusement, on peut compter sur Gustave Flicman, un bleu de la police ayant foi en la justice. Et quand un pauvre SDF, le fameux papy caddie, se fait arrêter, Gustave y voit une injustice. Mais quand l’imaginaire s’en mêle, il est parfois difficile de faire régner l’ordre comme on le souhaiterait…

Le roman est fun et très déjanté, empli d’une folie féérique et devrait plaire à la jeunesse. Il est également bourré de clins d’oeil sur notre société de surconsommation avec de nombreuses références aux marques notamment qui ont, dans le roman, le monopole des grandes institutions, sur la nature aussi, d’ailleurs les humains n’ont qu’à bien se tenir, à envahir de plus en plus l’espace naturel des lutins, forcément, ces derniers viennent à leur tour enquiquiner les hommes...). On alterne entre le monde réel et le monde féerique.

Du côté des personnages, Gustave Flicman est un jeune policier aux idéaux encore naïfs, c’est un personnage un peu maladroit qui se retrouve face à des êtres incongrus et dans des situations abracadabrantes. Professeur B. (un clin d’oeil au professeur Xavier ?) de l’université d’Onirie est docteur en lutinologie, c’est un vieil homme considéré comme un hurluberlu ou un original, il enseigne à la seule élève de l’université ; Loligoth, une jeune brunette habillée comme une chauve-souris. Il y a aussi Pticop, le bras droit et ami de Gustave, leur responsable Commissaire et surtout l’étrange et énigmatique Supérieur Inconnu. A cela s’ajoute ces petits êtres coquins et rieurs, plutôt malins et un peu vicieux aussi ; les fameux lutins urbains, dans ce tome, on retiendra Pizz’Raptor, le voleur de pizza et le troll aux pieds puants.

L’ouvrage est agrémenté d’illustrations simples et efficaces réalisées par GODO ce qui devrait également plaire aux jeunes lecteurs qui ont besoin d’une petite parenthèse graphique pour entretenir leur intérêt.

L’auteur participe aussi très activement à notre lecture en intervenant par des « Psiiit » où il détaille, apprend ou encore prévient de certaines choses, un concept plutôt sympathique qui nous entraîne davantage dans le reportage du Petit reporter de l’Imaginaire et maintient en continu une dynamique ainsi que l’attention du lecteur. L’écriture est très fluide et le récit sans temps mort car il est plutôt riche en action. Si on doit reprocher quelque chose, c’est peut-être ce dénouement un peu succinct et précipité. On a une présentation aboutie des personnages, une histoire qui s’installe et une fin cependant un peu abrupte qui aurait mérité d’être un peu plus détaillée.

En bref un roman jeunesse très dynamique, plein d’humour et en même temps riche en clins d’oeil et réflexion sur notre société. Une lecture à conseiller sans aucune hésitation et sans aucune modération à vos pré-ado !

Je remercie l’auteur Renaud Marhic pour m’avoir permis de découvrir ses petits monstres.

pri-tome-4-2-1

— Roman lu dans le cadre du challenge —

challenge-francofou-300x300

suite-10

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Fantastique, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s