Premières lignes #83

2807834

Rendez – vous initié par Ma Lecturothèque

Le terme « incipit » vient du verbe latin incipire qui signifie commencer. L’incipit sert à désigner le début d’un roman.

Aujourd’hui, ce sont les premières lignes d’Eden de Candice Cox, la suite de Hadès,  paru aux éditions Michel Lafon. C’est un thriller, je l’ai démarré il y a peu et il s’annonce aussi passionnant que le premier opus.

Quatrième de couverture : Après sa dernière affaire en date où plusieurs jeunes femmes ont trouvé une mort brutale à Sydney, Frank suit une psychothérapie pour pouvoir réintégrer la police. Eden, sa coéquipière toujours aussi inflexible, est envoyée en infiltration dans une ferme perdue dans le bush afin d’enquêter sur la disparition de trois jeunes filles. Elles ont toutes en commun d’avoir travaillé dans ce refuge de marginaux, sous les ordres d’un fermier proxénète.

Frank la surveille néanmoins à distance. Il comprend très vite qu’Eden est en mauvaise posture lorsqu’elle ne répond plus à ses messages. Et malgré les conseils de sa psy, la jolie Imogen, Frank se lance au-devant d’ennuis qui mettront à nouveau sa santé mentale et la vie d’Eden en jeu

Voici les premières lignes :

Le soir de son meurtre, le gamin travaillait ; il déambulait le long de Darlinghurst Road parmi la foule des ouvriers, leur faisant les poches, mendiant, exécutant des tours de passe-passe en échange de quelques pièces. Plus tard, il baptiserait sa vie dans les rues les Jours d’hiver, parce que même en été ils lui paraissaient froids et humides, avec peu d’heures de soleil. La plante de ses pieds était noire et durcie, mais la nuit pénétrait sa carapace, faisant monter un frisson depuis l’asphalte le long de ses jambes maigrichonnes. Les matins résonnaient de silence mouillé ; les après-midi étaient lourds d ’angoisse, la promesse de l’obscurité apportant avec elle des cris, des rires, des bruits de course et des sirènes.
Le gamin mit des années a oublier comment se souvenir de l’époque où les jours se mêlaient les uns aux autres et ou rien ne venait troubler leur monotonie, hormis la mort d’une putain poignardée ou les pièces trouvées par hasard sur le bitume. Le soleil apparaissait et disparaissait au-dessus des toits, marquant l’écoulement du temps. Le gamin errait, tête baissée, reniflant les poubelles des restaurants d’un nez expert pour identifier les trésors qu’elles recelaient, se faufilant par la sortie de secours du théâtre Minerva ou du cinéma Metro pour faucher du pop-corn et des bonbons, escaladant de hautes facades pour piller les cordes a linge tendues en travers de balcons encombrés.

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

• La Chambre rose et noire
• Lectoplum
Pousse de Gingko
Camellia Burrows
Au baz’art des mots
Eléonore B
La Marmotte qui lit
Light & Smell
Ibidouu
Page blanche et noire
Chronicroqueuse de livres
Chez Xander
Les pages qui chuchotent
A Blue Feather Blog
Les livres de Rose
Les livres de George
La couleur des mots
Rêveuse Éveillée
• Les lectures de Luna
Les Histoires d’Amélia
Félicie lit aussi
Fifty Shades of Books
Café littéraire gourmand
Lectrice assidue en devenir
Solivresse
Au détour d’un livre
La bibliothèque du manoir
1001 nuits de lectures
Akatsuki no Manga

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Premières lignes #83

  1. Ping : Première ligne #2 – World des books

  2. Ping : Premières lignes #84 – Ma Lecturothèque

  3. Ping : Première Ligne #1 – World des books

  4. Ping : Premières lignes #27 – La marmotte qui Lit

  5. Ping : Premières lignes #83 – Ma Lecturothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.