« Blackcreek tome 1 : De plein fouet » de Riley HART

Quatrième de couverture : À dix ans, Noah Jameson et Cooper Bradshaw se rentrent dedans en plein match de football. Pendant trois ans, ils sont inséparables… jusqu’à ce qu’un jour, Noah et ses parents disparaissent en pleine nuit.
Noah et Cooper ignorent ce qu’est devenu l’autre. Dix-sept ans plus tard, après avoir découvert son compagnon dans leur lit avec un autre homme, Noah revient à Blackcreek pour repartir de zéro. Il retrouve son ami d’enfance sacrément grandi, devenu terriblement sexy…
Coop a du mal à croire que Noah, la seule personne à qui il ait confié la culpabilité qu’il ressent depuis la mort de ses parents, soit de retour… et gay. Plus encore, il est abasourdi de soudain désirer un homme pour la première fois.
Impossible d’ignorer les étincelles et les sentiments, mais peuvent-ils passer au-delà des fantômes du passé pour se bâtir un avenir ?
Ce roman contient deux hommes forts et sexy, une amitié passionnée qui se transforme en une romance brûlante.

— Chronique —

Noah et Cooper étaient dans l’enfance meilleurs amis et inséparables jusqu’à ce qu’ils soient violemment séparés du jour au lendemain sans même pouvoir se dire au revoir quand les parents de Noah déménagent une nouvelle fois. Quelques années plus tard, Noah est de retour à Blackcreek suite à une rupture douloureuse, il souhaite se construire une nouvelle vie. A peine arrivé en ville, il se fait percuter par un 4X4. Le conducteur n’est autre que Cooper qui reconnaît Noah aussitôt. Après une visite à l’hôpital, Cooper propose à Noah de lui louer une chambre dans son immense maison qu’il retape, le temps que celui-ci puisse s’installer en ville. Tout aurait du bien se passer mais Noah annonce rapidement son homosexualité et n’entend pas se cacher. Coop est troublé, et pour la première fois regarde un homme autrement. Poussé par la curiosité de ce qu’il ressent, Cooper est bien décidé à vivre cette nouvelle expérience.

Noah a toujours eu une vie de famille difficile, une mère qui n’a jamais cessé de tromper son père, un père qui est toujours resté et qui a souhaité déménagé chaque fois pour repartir de zéro avec sa femme. Noah a été trompé et ne souhaite pas être comme son père. Il revient à Blackcreek dont il garde les meilleurs souvenirs de sa vie, souhaitant se reconstruire, ne plus vivre ses expériences passées et cacher ce qu’il est. Et pourtant avec Coop, qui va vite l’attirer bien plus qu’amicalement, il prend le risque de commettre de nouveau ses erreurs passées.

Cooper a toujours vécu à Blackcreek depuis la mort de ses parents dans un incendie auquel il a survécu. Depuis, il porte le poids d’une culpabilité, persuadé de les avoir abandonnés à leur sort sans avoir tenté quoi que ce soit pour les sauver. Depuis l’enfance, il fait des cauchemars. Hétérosexuel accumulant les conquêtes féminines et ne souhaitant pas s’engager dans une relation sérieuse, Cooper va être perturbé par la présence de Noah,  attiré et même jaloux, il en dévient très émotif et complètement perdu. Curieux et adorant les défis, il se lance dans cette expérience nouvelle pour tâcher de comprendre ce qu’il lui arrive.

La relation entre les deux personnages est donc du type un homme hétérosexuel qui tombe amoureux d’un homme et d’une amitié qui se transforme en histoire d’amour. Ce roman est chaud bouillant, le degré d’érotisme est extrêmement élevée et les actes sexuels plus que variés, si vous recherchez de la sensualité et de l’érotisme dans cette romance,  c’est bonne pioche ! Ne craignez donc pas les rougeurs… Du côté des personnages, essentiellement masculins, beaux et sexy, entre un ébéniste sportif et un pompier, on est dans l’archétype du genre, de quoi en prendre plein la « vue » si vous aimez ça !

Si l’histoire est plaisante, elle présente toutefois quelques petits reproches à faire à mon sens, quelques facilités dans l’intrigue, bon on connaît dès le début le dénouement de cette histoire, ce qui est intéressant est de savoir comment ils vont réussir à en arriver là, la relation est toutefois assez rapide malgré les embûches qui s’accumulent ; l’hétérosexualité de Cooper, les idées reçues de certains, le passé… Ensuite, j’ai eu un peu de mal avec le ton familier voire grossier des personnages, les « va te faire » et autre « connard », ça frôlait le stéréotype masculin avec son lot de bière, de billard et de sport… Des choses qui ont tendance à me faire tiquer.

Malgré ces éléments qui ne sont pas les meilleurs pour m’appâter donc, et bien on passe un agréable moment, l’auteur fait son boulot, elle nous divertit, nous donne du bon sentiment, fait palpiter notre petit cœur, nous émoustille aussi beaucoup il faut le dire. Bref, on n’est pas là pour se prendre la tête, et on s’attache même à ses deux personnages et à leur histoire, en tant que fleur bleu, on aime ces romances qui ne peuvent finir mal… Et puis, il y a les prémices du prochain opus entre Braden et Wes qui donne franchement très envie de s’y jeter (chose faite d’ailleurs…) !

— Lu dans le cadre des challenges suivants —

suite-10

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques, Romance, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour « Blackcreek tome 1 : De plein fouet » de Riley HART

  1. Ping : C’est l’heure du bilan ! | Songes d'une Walkyrie

  2. Hum, intéressant. À part peut-être pour le côté cliché des personnages et des dialogues, le reste donne envie 😉

    • Walkyrie dit :

      Franchement, c’est sympa ! Il faut juste avoir bien conscience qu’on n’est pas là pour se lancer dans une grande réflexion mais davantage pour se lover sous la couette avec une bonne lecture « doudou » ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s